Le clavier français, AZERTY, va-t-il changer ?

0

Une enquête publique a été ouverte dans le but d’améliorer le fameux clavier français « AZERTY » et à l’heure actuelle, deux versions ont été proposées.

Le bon vieux clavier AZERTY arrive à la fin de ses jours. L’ association française de normalisation (AFNOR) ouvre les discussions, et ce, depuis hier, mercredi, concernant le remplacement du clavier français. Ce clavier AZERTY est utilisé depuis presque plus de 100 ans par les français.

Ce projet a vu le jour suite à une série de tests et d’analyses, effectués par des experts, des fabricants, des linguistes et même des spécialistes de la main ainsi que des articulations. Ces analyses dates d’un plus d’un an.

Cela fait deux ans, que l’AFNOR, se penche sur un modèle de clavier mieux conçu, plus ergonomique et plus adapté aux différents caractères que regorge la langue française. « Il est presque impossible d’écrire en français correctement sur un clavier commercialisé en France » avait déclaré dans un rapport, la Délégation générale de la langue française. En effet, ce clavier n’intègre pas les caractères spécifiques à la langue française, comme par exemple le « œ » ou encore le « ç » en majuscule. Pour compliquer encore la chose, il existe de nombreuses différences entre les claviers de la marque Apple et des PC ou encore de ceux sous Linux.

Le futur clavier français, deux modèles ont été privilégiés

L’un est une version améliorée du clavier AZERTY. Cependant, les caractères spéciaux comme les accolades, les accents et autres caractères, changent de place. On pourra alors, par exemple, mettre le point sans appuyer sur la touche « maj », ou insérer des caractères spéciaux plus facilement. Le signe « @ » sera aussi placé sous la lettre A du nouveau clavier AZERTY. Ces changements résultent de recherches faites par une Université en Finlande. Elle a alors développé une simulation de frappe en y ajoutant les pratiques et habitudes des utilisateurs. De quoi rendre l’écriture plus fluide et un gain de temps non négligeable.

Quant au second clavier, le BÉPOÈ!, il remplacera le célèbre AZERTY. Le nouveau clavier, alors complètement différent, offrirait une meilleure utilisation de ce dernier. Spécialement pensé pour ne plus se fatiguer les doigts, les mains et les articulations. La disposition des lettres sur ce nouveau clavier a été pensée en fonction des lettres les plus fréquemment utilisées dans la langue française. Ainsi, ces touches seront alors accessibles plus facilement limitant ainsi les efforts et les douleurs musculaires.

Le 12 juillet prochain, on saura alors quel clavier sera retenu. Pas de panique, vous aurez toujours la possibilité de choisir entre le nouveau clavier ou l’ancien et vous êtes même libre de faire de nouvelles propositions. Ensuite, c’est au tour des constructeurs, qui auront alors le choix, de fabriquer le meilleur clavier qui correspond à leur marché.

mm

Auteur du Magazine lecitoyen.fr depuis 2016, j'aime partager ma passion pour le monde politique en rédigeant sur le sujet de la politique française principalement. Je suis de très près l'actualité, et les sujets de société. J’ai commencé à rédiger après la sortie de mon master en science politique et je prend plaisir à échanger avec les autres.

Commentaires fermés