Estimation immobilière : ce qu’il faut savoir

0

Lorsqu’arrive le moment où l’on doit vendre son bien immobilier, il faut trouver un prix de vente adéquat par rapport à plusieurs facteurs qui ne doivent surtout pas être délaissés. L’enjeu du vendeur est de trouver le meilleur prix, sans forcément surévaluer son bien ou au contraire le sous-estimer. Le plus difficile pour le revendeur est de rester objectif et de mettre de coté ses sentiments envers leur bien.

Satisfaire les deux parties

Dans une transaction immobilière, il y a deux parties : l’acheteur et le vendeur. Les deux recherchent « la bonne affaire ». En effet, l’acheteur souhaite réaliser un achat au meilleur prix (le plus bas par rapport au marché) tandis que le vendeur, lui, souhaite vendre au-dessus du prix du marché. C’est à ce moment-là qu’entre en jeu l’estimation immobilière. Cette dernière aura donc pour objectif de satisfaire les deux parties en trouvant un prix ou plus précisément « le juste prix ».

Prendre en compte l’environnement

Lorsque l’on décide de vendre son bien immobilier et que l’on décide d’estimer soi même son bien, il faut bien évidemment être objectif et mettre de coté la valeur sentimentale que l’on porte pour le bien. Ensuite, il faut prendre en compte l’environnement dans lequel se situe le bien. En effet, le lieu, l’emplacement et l’environnement sont les critères les plus importants lorsque l’on estime sa maison ou son appartement. Les prix peuvent passer du simple au double d’un quartier à l’autre.
Plusieurs facteurs impactent l’environnement dans lequel est situé le bien et par conséquent le prix du bien lui-même. Ces critères peuvent être la notoriété de la rue ou du quartier, la présence de transports en commun à proximité, des écoles, des commerces, etc.

Ensuite s’ajoute encore beaucoup d’autres critères, des critères que l’on ne pense forcément pas au moment de l’estimation de maison ou d’appartement. Une mauvaise estimation peut avoir des conséquences importantes, comme le fait de ne pas réussir à vendre son bien ou de le vendre au bout de quelques années.

Pour faire au plus simple, pour estimer son bien immobilier, il peut être judicieux de lister de façon exhaustive ce qui met en valeur et ce qui ne met pas en valeur votre maison ou appartement. Voici quelques exemples :

Ce qui ne met pas en valeur votre bien

  • Les travaux à prévoir
  • Le vis-à-vis
  • Le bruit extérieur
  • Pas de doubles vitrages
  • Etc

Ce qui met en valeur votre bien

  • Transports en commun à proximité
  • Alarme
  • Aucun travaux à faire
  • Maison ou appartement de standing
  • Etc

Si l’estimation de votre bien immobilier vous fait peur, car vous ne voulez pas brader ou surestimer votre bien, il existe des solutions en ligne, qui estiment pour vous votre bien immobilier, le tout, gratuitement et rapidement.

mm

Professeur d'économie en université, je rédige de temps en temps pour Lecitoyen.fr dans les domaines de l'économie et l'actualité française.

Commentaires fermés