Le nouveau Design de Google Actualités ne plait à personne !

0

Google a refait toute son interface il y a une semaine et tout le monde a du mal à s’y habituer.

Après plusieurs années avec le même design qui plaisait à tout le monde, Google a décidé de refaire sa plateforme d’actualité sans prévenir personne. L’incompréhension des utilisateurs s’est fait ressentir sur la toile. Les points négatifs constatés sont rapidement apparus permettant ainsi à Google d’apporter les modifications nécessaires à la mise en place du nouveau design Google News.

L’objectif des ingénieurs concernant la nouvelle version est de proposer de l’information plus claire permettant de comprendre l’actualité d’un simple regard.

L’agrandissement des articles permet d’avoir une meilleure identification des sujets. Le menu de navigation propose de l’actualité « à la Une », de l’actualité « locale » ainsi qu’une actualité adaptée à « l’utilisateur ».

Cette refonte qui n’est pas majeure ne devrait normalement pas impacter les sites d’information.

interface google news avant après

Les points négatifs de la nouvelle version

Lorsqu’un internaute Français souhaite se connecter à la plateforme, il est immédiatement redirigé vers la version anglaise ce qui l’oblige à modifier la langue dans l’URL ou le menu. La personnalisation des rubriques ne fonctionne pas à tous les coups. Mais ce qui manque principalement aux utilisateurs, c’est la densité d’informations que l’on pouvait retrouver sur l’ancienne version à l’insu du récent objectif souhaité par Google.

Les actualités utilisent énormément d’espaces sur la nouvelle version avec un affichage optimisé pour les smartphones délaissant un peu l’utilisation sur les tablettes et PC.

Pour profiter de certaines fonctionnalités comme l’actualité adaptée à « l’utilisateur », il faudra être connecté avec son compte Google pour qu’il puisse décider de l’information la plus pertinente pour vous.

mm

Rédacteur en chef chez Lecitoyen.fr et journaliste indépendant, il est passionné par les nouvelles technologies et la rédaction d'articles sur l'économie et le sport. Habitant sur Paris, il donne aussi des formations de journalistes à des particuliers.

Commentaires fermés