Panama : Le dictateur Manuel Noriega est mort à l’âge de 83 ans

74

L’ancien dictateur Panaméen est mort dans la nuit du mardi 30 mai à l’âge de 83 ans à la suite d’une tumeur cérébrale. Il prit le pouvoir en 1983 avant d’être renversé par les Etats-Unis en 1989 où il effectua plusieurs années derrière les barreaux.

L’homme fort du Panama Manuel Noriega, caricature du dictateur latino-américain, a été l’un des personnages les plus visés par les Etats-Unis en 1980 dans la lutte contre le communisme et fut emprisonné pour 20 ans de prison aux Etats-Unis.

Dans sa vie, Manuel Noriega fut agent de la CIA, chef du G2 (service de renseignements panaméen). Il côtoya de très près le célèbre cubain Fidel Castro et aida Pablo Escobar à faire du Panama l’un des principaux producteurs de drogue durant des décennies. Pourtant de nombreux pays collaboraient avec lui jusqu’à François Mitterrand qui lui remit carrément la légion d’honneur en 1987.

Noriega semble arrangeait tout le monde mais pourtant, il est inculpé aux US pour trafic de drogue en 88 auquel il répond en défiant Washington, puis s’auto-déclare président du Panama à la place de Guillermo Endara durant les élections en mai 89. Ça en est trop pour George Bush qui décide d’envoyer l’armée américaine pour venir arrêter Noriega directement au Panama. Noriega se réfugie à la nonciature où il se retrouve encerclé pendant deux semaines. Pour le faire céder, les américains décident de diffuser du rock à plein volume sans arrêt pendant 15 jours jusqu’à ce que Manuel Noriega se rende pour être arrêté le 3 janvier 1990.

A partir de là, il commence une longue aventure judiciaire durant plus de 25 ans entre les Etats-Unis, la Franceet enfin au Panama en 2011 où il est condamné à 60 ans de prison pour l’exécution de différents opposants politiques lorsqu’il était au pouvoir en 1980. Il subit une première intervention chirurgicale en mars dernier après s’être fait diagnostiquer une tumeur au cerveau.

mm

Professeur d'économie en université, je rédige de temps en temps pour Lecitoyen.fr dans les domaines de l'économie et l'actualité française.

Discussion74 commentaires

  1. J’irai pas jusqu’à long et limite pénible. Mais décevant oui.Le kangourou comme tous les marsupiaux accouche d’un petit qui sort du vagin et doit alors ramper seul, à l’état d’embryon, vers la poche marsupiale ou la femelle kangourou finira sa gestation. Le petit étant aveugle à la naissance, il se guide par son odorat pour trouver le chemin de la poche: la mère trace en effet un « chemin » de salive entre son vagin et sa poche, afin que le petit parvienne à aller là où il le doit. La femelle n’a qu’une seule mamelle.

Réagissez à cet article