Règlement européen sur la protection des données : comment s’applique-t-il entre les pays ?

0

Le règlement européen sur la protection des données, devenu officiel depuis peu, concerne, comme son nom l’indique, les pays de l’Union européenne.

Son application sur l’ensemble de ces pays favorise ainsi une concurrence plus stable, puisqu’il ne sera alors plus possible de faire migrer son activité dans un autre pays où les règles sont plus confortables : avec le Règlement européen sur la protection des données, c’est pour tout le monde pareil. Mais plus précisément, en quoi consiste ce texte, qui a tant effrayé les entreprises ? Le RGPD, c’est un règlement, c’est-à-dire un texte qui entre en application immédiatement, et qui peut poser des règles sur toute l’Union européenne à lui seul.

En revanche, si tous les pays membres de l’UE se doivent de respecter cette nouvelle loi, cette dernière a tout de même été adaptée en fonction des territoires, et des règles déjà en vigueur, afin de se caler sur la manière de fonctionner du pays. L’intégralité du Règlement européen sur la protection des données se trouve sur l’interface soit de la CNIL, soit d’autres sites spécialisés dans le domaine.

Règlement européen sur la protection des données : le consentement avant tout

Grâce au Règlement européen sur la protection des données, des limites ont dorénavant été fixées pour les structures en quête d’informations à récolter. En effet, le nombre de moyens utilisés par celles-ci grandit de plus en plus, et chacun se retrouve vite avec une boîte mail pleine à craquer, remplie de newsletters en tout genre, de questionnaires, et autres combines pour récolter des données personnelles.

Dorénavant, avec la mise en application du Règlement européen sur la protection des données, il est possible de faire du tri parmi toutes ces sollicitations : en effet, par le biais du RGPD, chaque structure est tenue de demander leur consentement aux internautes avant de chercher à exploiter leurs données. Sans cet accord, elle bascule dans l’illégalité, et s’expose à des peines prévues par le règlement. Pour connaître ces dernières, le site Données & RGPD vous dit tout. Normalement, depuis le mois de mai et probablement même avant, la grande majorité des interfaces ont ainsi demandé à leurs utilisateurs de valider ou non le fait qu’ils acceptent de leur fournir leurs données personnelles dans le but d’être traitées.

Règlement européen sur la protection des données : des entreprises plus responsables

En les obligeant à faire preuve de plus de transparence envers leur cible, le Règlement européen sur la protection des données incite les diverses structures à revoir leur manière de fonctionner, mais surtout à se montrer plus responsable. Celles-ci devront à la fois faire preuve de conformité envers le Règlement, montrer leur bonne foi, et respecter les individus dont elles traitent les données. Chaque structure devra porter une attention particulière à sa manière de fonctionner, ainsi qu’aux informations avec lesquelles elles seront confrontées, en mettant la sécurité de ces dernières en premier lieu, afin d’assurer la bonne protection de la vie personnelle de la personne dont il est question.

Commentaires fermés