Pourquoi les étudiants ont un emploi à côté de leurs études ?

0

Quatre étudiants sur dix ont un emploi en parallèle de leurs études : c’est désormais la norme ! Cela résulte avant tout d’un vrai besoin financier (pour vivre au quotidien, pour gagner en autonomie), ou d’une envie de mieux se préparer au monde du travail qui les attend après leur diplôme.

Le job étudiant : un besoin financier

Quand on est étudiant, la famille reste la première ressource financière : en moyenne 42 % du budget. L’emploi vient en deuxième position pour compléter ces revenus, à hauteur de 25 %. Les bourses finissent de les aider économiquement, mais sont loin d’être suffisantes. Travailler devient donc la seule solution pour de nombreux étudiants.

Travailler, une vraie nécessité

Avoir un job permet à de nombreux étudiants de pouvoir payer leurs études et leur quotidien. Près d’un tiers des jeunes ne choisit pas de travailler et le fait par réelle nécessité. Le plus souvent, cela résulte d’une absence d’aide familiale, alors que l’étudiant travaille dans une métropole où le coût de la vie est important. C’est également le cas de ceux qui ont dû avancer les frais ou prendre un crédit à la consommation pour financer une école privée.

Gagner en autonomie financière

La vie étudiante, c’est le grand envol : vous partez du nid parental pour voler de vos propres ailes. Vous avez envie de voyager, de profiter, de vous faire plaisir. Comme deux tiers des jeunes, peut-être opterez-vous pour un petit boulot, afin d’atteindre cette liberté financière ? En finançant vos loisirs et vos activités, vous travaillez ainsi à votre autonomie financière.

Travail pendant ses études : un atout pour la vie professionnelle

De plus en plus d’étudiants font le choix d’avoir un job pour acquérir une vraie expérience professionnelle. Ils ont en tête de mieux se préparer au monde du travail qui les attend.

Acquérir des compétences professionnelles

De nombreuses compétences sont aujourd’hui demandées pour être embauché. Les recruteurs vous demandent d’être de vrais couteaux suisses. Vous devez maîtriser différents logiciels, parler une langue étrangère, apprendre le contact avec les clients, savoir travailler en équipe… Sans parler des « soft skills », ces facultés impalpables de plus en plus recherchées : la logique, la créativité, l’éloquence, etc.

Pour toutes ces raisons, avoir un travail – qu’il soit en lien ou pas avec ses études – ne peut être qu’enrichissant. Cela vous permettra de faire grandir votre CV, tout en prenant confiance en vous dans un marché du travail très compétitif.

Enrichir son CV et créer un réseau

En multipliant les expériences professionnelles durant vos années d’études, vous pourrez rencontrer différentes façons de travailler, différentes personnes et plusieurs types de structures. Ce cumul de connaissances vous permettra de mieux cibler ce qui vous plaît et de vous créer un vrai réseau de personnes à contacter le jour venu.

Le réseau est en effet un des premiers moyens pour décrocher un entretien d’embauche. Gardez le contact de vos anciens patrons et collègues, et n’oubliez pas de demander des recommandations à vos ex-employeurs !

Travailler pendant son année universitaire est une vraie demande des étudiants. Certains profitent même de ce moment pour créer leur métier de rêve et deviennent freelances, entrepreneurs !

Article sponsorisé

Commentaires fermés