Snapchat inspire tous les grands, Instagram avoue copier son concurrent

61

Le chef de produit d’Instagram, Kevin Weil, dit ouvertement qu’il copie sur son concurrent Snapchat car l’industrie de la technologie est faite ainsi. Quelqu’un lance quelque chose qui plait aux gens et les autres entreprises doivent vite se mettre à la page pour espérer gagner une part du butin, en limitant ainsi une certaine distance pouvant être creusée entre les concurrents.
Instagram, qui appartient au géant du réseau social, Facebook, compte plus de 600 millions d’utilisateurs chaque mois. Cette application de partage de photos imite alors sans aucune gêne l’application de partage de photos éphémères (qui ne l’est d’ailleurs plus après la mise à jour) Snapchat.
Pour kevin Weil, il ne sert à rien de se priver d’une idée qui répond alors parfaitement bien aux utilisateurs, même si l’idée ne vient pas de lui. Il serait alors dommage de na pas en profiter et de ne pas en faire profiter ses utilisateurs. Pour lui, il s’agit là du seul moyen pour pas être trop distancé par ses concurrents.

Tout est une histoire de plagiat

Le chef de produit d’Instagram n’a pas tout à fait tort sur ce point. En effet, c’est comme ça que cela fonctionne. Beaucoup d’applications s’inspirent alors d’autres applications qui fonctionnent. Si vous n’êtes toujours pas convaincu, il suffit de bien regarder les applications pour s’apercevoir qu’elles proposent, dans la plupart des cas, les mêmes services. À l’image de tinder et de tous les dérivés qu’il existe.

Instagram fait plus que de simplement s’inspirer de Snapchat

Les dernières fonctionnalités copiées sont alors les stickers géolocalisés ou encore les filtres.
Il s’agit alors là d’une véritable course au plagiat, qui d’ailleurs, ne dérange aucunement Kevin Weil, qui ne s’en planque même pas.
Kevin Weil a même annoncé : « Nous construisons clairement quelque chose qui intéresse les gens et c’est ce qui compte ». C’est surtout les bénéfices qui comptent au final et c’est ce que fait Instagram en ajoutant les stories, ce qui lui rapporte d’ailleurs de grands succès. C’est en partie grâce à ça que cette application a dépassé le milliard d’utilisateurs cette année.

mm

Professeur de français, je suis également rédactrice pour lecitoyen.fr. J'écris dans le domaine de l'écologie qui m'intéresse particulièrement, mais il m'arrive aussi d'écrire sur d'autres sujets au gré de mes envies.

Discussion61 commentaires

Réagissez à cet article